Tout savoir sur la recette du sirop de thym

You are currently viewing Tout savoir sur la recette du sirop de thym

Reconnu depuis des siècles dans le domaine de l’herboristerie comme plante médicinale, le thym est apprécié pour ses vertus et ses bienfaits contre la toux grasse et le rhume. Il est aussi pratique pour soulager les maux liés à une bronchite, une grippe et à une coqueluche. Infusé, il bénéficie d’une huile essentielle naturelle rendant le mucus plus fin et réchauffant le corps après un début d’hypothermie.

On peut utiliser cette plante comme base pour la fabrication de remèdes face à des maladies respiratoires qui touchent les poumons, en s’appuyant sur ses propriétés antibactériennes et antiseptiques.

Zoom sur la recette du sirop de cette plante appréciée en herboristerie et sur les bonnes pratiques de consommation.

Les ingrédients nécessaires pour la recette du sirop de thym

Pour la fabrication du sirop de thym, il vous faudra dans un premier temps collecter 80 à 100 grammes de cette plante médicinale fraîchement cueillie. Vous pouvez également vous rabattre sur environ 40 à 50 grammes de feuilles de thym séchées, même si cette alternative n’est pas conseillée, dans la mesure où le thym frais jouit d’une plus grande efficacité.

Thym

Il vous faudra également préparer environ 1 litre d’eau minérale et mettre de côté environ 1 kg de sucre. Vous pouvez si vous le souhaitez remplacer le sucre par 4 tasses de miel dont les effets bénéfiques contre les maux de gorge ne sont plus à prouver. Pour relever le goût du sirop, préparer également 5 cl de jus de citron frais. 

Côté ustensiles, se munir d’une casserole suffisamment grande pour contenir plus de deux litres de solution. Se doter également d’une bouteille stérilisée (lavée à l’eau bouillante) pour accueillir le sirop.

La préparation du sirop et son utilisation

Dans un premier temps, insérez les feuilles de thym dans la casserole et versez dessus 1 litre d’eau bouillante. Laissez reposer le tout quelques heures pour refroidir. Une fois la solution reposée, filtrez le tout puis ajoutez le sucre ou le miel.

Après cela, cuisez le tout pendant 1 heure à feu doux tout en retirant la mousse qui se forme. Attendez que le sucre ou que le miel fonde entièrement.

Sucre et miel

Cuisez pendant 1 heure le mélange à petit feu puis écumez (retirez la mousse). Si vous rajoutez du miel au lieu du sucre, cuisez jusqu’à ce que le miel ait fondu. Ensuite, ajoutez le jus de citron puis laissez refroidir.

Une fois froid, coulez le sirop dans la bouteille.

Il est à noter que le sirop de thym est antispasmodique et antiseptique. Il améliore également les voies respiratoires. Néanmoins, son utilisation est déconseillée aux personnes allergiques aux plantes de la famille des labiées (menthe, romarin, serpolet, lavande, sauge…).

Les spécialistes en herboristerie estiment qu’il faut boire 20ml de ce sirop 3 fois par jour afin de soulager la toux et les maux de gorge. Ce sirop est une première étape pour apprendre l’herboristerie et mettre en pratique les bienfaits des plantes. Par ailleurs, vous en apprendrez plus en suivant une formation en médecine alternative.

La formation FABRICATION DE REMÈDES MÉDICINAUX pourrait vous intéresser