Infections urinaires : les approches naturelles

You are currently viewing Infections urinaires : les approches naturelles

L’infection urinaire touche principalement les femmes, notamment la cystite. Elle est la deuxième cause de prise de rendez-vous chez le médecin traitant. Cependant, elle touche également les hommes, notamment chez les séniors.

Fréquentes chez la femme (même les femmes enceintes), les bactéries dans la vessie provoquent cette infection des voies urinaires. Et si les antibiotiques peuvent soulager la douleur, ils peuvent également détruire le microbiote. Enfin, ils peuvent altérer la digestion ainsi que le système immunitaireAinsi, en cas d’infection urinaire, vous pouvez vous tourner vers un traitement naturel. 

Zoom sur comment l’herboristerie peut vous apporter un remède sain, efficace et durable.

Les plantes pour soigner les infections urinaires

Dans le domaine de l’herboristerie, les propriétés immunostimulantes comme l’astragale de Chine caractérisent les plantes. Il y a aussi les plantes de type échinacée ou encore la canneberge (Vaccinium macrocarpon ou cranberry). Pour cette dernière, les spécialistes estiment qu’elle peut être utilisée comme un remède pour protéger les parois de la vessie. Cela s’explique par son effet anti-adhésion. Vous diminuerez ainsi le risque d’inflammation et éviter tout  problème de récidive. Vous pouvez facilement trouver ces plantes chez un herboriste sous forme de sachets.

Canneberge

Par ailleurs, d’autres plantes ou fruits comme les myrtilles ou les genièvres ont aussi des propriétés antibactériennes. Ils sont connus pour réduire le pH de l’urine provoquant, si trop acide, des irritations et des infections. Enfin, d’autres plantes comme la busserole ou tisane de thym sont des remèdes contre les infections urinaires. De plus, elles ont un effet visible dès les premières semaines. Et cela peut s’étendre durablement dans le temps. Ainsi, si vous souffrez de ces maux, commencez par un traitement à base de plantes avant de consulter un médecin.

D’ailleurs, ces plantes peuvent être utilisées en infusions. Elles se préparent facilement avec un minimum de savoir-faire et de matériel. La pratique de l’herboristerie familiale permet à votre corps de faire face à ce genre d’infection. Elle renforce également sa défense immunitaire. Ainsi, vous pourrez être moins perméable aux maladies saisonnières.

Les bonnes pratiques pour éviter le retour des infections urinaires

Si l’herboristerie peut vous permettre de soigner un trouble urinaire, plusieurs bonnes pratiques seront également un bon remède pour améliorer votre appareil urinaire. Outre un traitement antibiotique ou encore boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et éviter de manger trop gras, trop salé, trop sucré, trop acide, veillez à garder une hygiène irréprochable. Il faut notamment avoir une bonne hygiène intime. 

Boire de l'eau

Si vous êtes une femme, sachez qu’il faut vous essuyer de bas en haut après une défécation. Cela vous évitera de contaminer votre zone vaginale et prévenir les infections.
Dans tous les cas, apprendre l’herboristerie dans une formation en médecine douce vous rendra de fiers services. Elle vous permettra de renforcer votre système immunitaire et votre système urinaire. 

La formation FABRICATION DE REMÈDES MÉDICINAUX pourrait vous intéresser