Fructose et maladies inflammatoires

You are currently viewing Fructose et maladies inflammatoires

Un rééquilibrage alimentaire peut vous aider à éviter de prendre du poids. Et, il peut aussi vous permettre de garder la santé et d’éviter des maladies ou des infections. Certains ingrédients comme le fructose sont responsables de maladies inflammatoires qui touchent notamment l’intestin.

En fait, le fructose, isomère du glucose, présente un effet moindre sur la glycémie que sur le sucre blanc. Il peut produire l’inflammation du système immunitaire.

Une étude montre que l’augmentation de cette substance provoque une hausse des maladies inflammatoires. Mieux manger peut vous permettre d’éviter bien des tracas.

La présence de fructose dans certains aliments

Cette substance est problématique dans les nombreux produits ultra-transformés que l’on peut trouver dans les rayons des magasins. Il s’agit d’un des sucres les plus adipogènes, ce qui signifie qu’il favorise la création de la graisse. Autant dire qu’en mangeant essentiellement ce type d’aliment, non seulement le risque d’inflammation des intestins augmente, mais en plus la tendance à l’obésité se confirme de jour en jour.

Outre l’obésité, l’apparition de diabète de type 2 et la maladie du foie gras (NAFLD, NASH) sont deux conséquences directes d’une trop forte ingestion de fructose que contiennent ces produits transformés. Il y également l’apparition des maladies cardiovasculaires.

Outre les produits transformés, le fructose est également présent dans la plupart des fruits. Cependant, la présence de fibres dans ces aliments atténue grandement les mauvais effets de ce composant et n’implique pas les mêmes complications observées dans le cas précédent.

Manger sainement en évitant les produits transformés et en mettant l’accent sur l’utilisation d’ingrédients simples ou naturels peut éviter l’apparition de ces maladies inflammatoires aux conséquences désastreuses. Le microbiote intestinal peut durablement être atteint avec pour conséquence une mauvaise digestion et un système immunitaire déficient.

Microbiote intestinal

De nombreuses études montrent le lien direct entre le fructose alimentaire et les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Les nutritionnistes recommandent de mieux manger pour éviter d’aggraver la situation. Ce qui peut conduire à une hospitalisation.
Par ailleurs, si vous mangez des aliments contenant trop de fructose, vous pourrez avoir de troubles digestifs. Son excès présente ainsi un impact sur notre santé, car cela peut fatiguer le foie.

Le rééquilibrage alimentaire pour manger sainement et éviter les maladies

Avec un bon rééquilibrage alimentaire et en s’appuyant uniquement sur des aliments faibles en fructose, il est possible d’éviter les maladies inflammatoires au niveau de l’intestin voire même de s’en débarrasser après un régime strict pendant une durée prolongée. Parmi les éléments à préconiser pour lutter contre ce fléau qui touche plusieurs personnes, l’ingestion régulière de légumes est essentielle.

Cuisiner des plats basés principalement sur les légumes verts aide à limiter la présence de fructose et de donner toutes les fibres nécessaires au corps pour une reconstitution du microbiote intestinal. L’ingestion de fruits n’est également pas inoffensive pour votre microbiote, bien au contraire. Il est également conseillé de limiter l’ingestion de viande (se limiter à 2 ou 3 fois par semaine) et de poisson.

Poisson

Enfin, ce rééquilibrage doit donner la juste part aux produits laitiers sans en abuser. Par essence, l’alimentation d’un être humain doit être de nature alcaline et non acidifiante. Les produits laitiers comme les viandes ou matières animales sont plutôt acidifiants et peuvent altérer l’efficacité de votre microbiote intestinal.
Une bonne alimentation variée et saine par rapport à vos activités physiques vous permettra de garder la santé. Cela vous permettra ainsi d’éviter les maladies ou les infections. Et pour approfondir vos connaissances sur le rééquilibrage alimentaire, une formation en médecine alternative pourra vous aider.

La formation LES BASES D'UNE BONNE ALIMENTATION pourrait vous intéresser