Effets des aliments ultra-transformés sur la santé

You are currently viewing Effets des aliments ultra-transformés sur la santé

Dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, certains aliments sont à proscrire pour éviter de déséquilibrer l’apport en nutriments nécessaires au fonctionnement du corps humain. Les aliments ultra-transformés font partie de ces ingrédients à limiter sous peine d’effets indésirables sur son organisme.

En fait, les aliments ultra-transformés incluent les boissons sucrées, confitures, chocolats (chocolat noir) ou desserts surgelés. La consommation excessive de ces aliments augmente l’apport en sodium ou en acides gras saturés. Cela pourrait ainsi augmenter les risques de maladies chroniques.

Ce qu’est un aliment ultra-transformé

Dans les pays développés, la part d’aliments ultra-transformés représente environ 50 % des apports énergétiques toutes générations confondues. Ces aliments représentent même jusqu’à 85 % de l’offre dans les supermarchés. On appelle aliment ultra-transformé tout aliment ou plat qui utilise des ingrédients industriels comme le sirop de glucose-fructose ou les maltodextrines.

Maltodextrine

Il y a également l’huile végétale hydrogénée, les colorants, les exhausteurs de goût ou encore les édulcorants.

Ces aliments subissent des transformations successives dans l’objectif d’améliorer leur aspect et leur goût, ainsi que leur conservation. On les retrouve dans tous les aliments, y compris à destination des enfants. Les principales marques de l’agroalimentaire usent et abusent de ces aliments où la majorité des consommateurs ne connaît pas les impacts ni les effets sur la santé.

Les effets des aliments ultra-transformés sur la santé

De nombreuses études ont été effectuées sur les régimes riches en aliments ultra-transformés. Si les chercheurs ont des points de divergence sur la relation directe entre les effets observés et ces aliments, plusieurs observations non-équivoquent montrent que ce type de régime augmente les risques d’obésité, les cardiométaboliques, et les maladies cardiovasculaires. On observe également une plus grande prévalence dans le développement de cancers, de diabètes de type 2 et de l’irritation des intestins.

À cela s’ajoutent des problèmes psychologiques comme la dépression et une certaine fragilité au niveau du mental.

Ces effets observés aussi bien chez les enfants que chez les adultes peuvent s’expliquer par la charge glycémique élevée de ces aliments ou leur haute teneur en sucres, en graisses trans et saturées et en sel, tout en manquant de vitamines, de fibres et de protéines naturelles.

Aliments

On observe également une tendance à grignoter davantage d’aliments ultra-transformés pour compenser cette pauvreté nutritionnelle. Alors, cela engendre un surpoids et des problèmes de digestion.

Les bons réflexes pour limiter les risques liés aux aliments ultra-transformés

Dans le cadre d’un programme de rééquilibrage alimentaire dans l’objectif de perdre du poids, il est conseillé de limiter la part de ces aliments à moins de 15 % de l’ensemble des plats consommés dans la journée. Il est conseillé de manger beaucoup de fruits et de légumes, sains et naturels. Egalement, il faut s’orienter vers des plats cuisinés soi-même tout en limitant les matières grasses.

Par ailleurs, vous pourrez renforcer vos connaissances sur le rééquilibrage alimentaire en suivant une formation en médecine douce.

La formation LES BASES D'UNE BONNE ALIMENTATION pourrait vous intéresser